Développement

Axéréal développe une filière soja français durable

Article publié le 09/02/18 à 15:13 par Sébastien Garnier
Imprimer

En développant sa filière soja, Axéréal répond aux besoins de ses clients en prenant en compte les attentes sociétales et en assurant la rentabilité de la production de ses adhérents.

Si le soja français fait autant parler de lui,  c’est qu’il répond à plusieurs enjeux : sociétaux, agronomiques et économiques.

Des enjeux environnementaux mondiaux

La culture du soja dans le monde et plus particulièrement au Brésil, est l’une des causes de la déforestation de l’Amazonie et de la destruction de sa biodiversité. En 2016, après 10 ans de lutte, Greenpeace concluait un accord qui mettait un terme à la déforestation due à la production de soja à grande échelle. Aujourd’hui, il s’agit de préserver la biodiversité de la zone du Cerrado, savane occupant plus de 20% du territoire brésilien.

Dans ce contexte, les industriels et GMS demandent un sourcing plus durable de cette protéine végétale et se tournent vers les acteurs de l’agriculture pour trouver des solutions. Développer la culture du soja en France est une réponse proposée par Axéréal.

En 2017, Axéréal a mis en place sa filière soja durable à destination de l’alimentation des « Volailles Fermières d’Auvergne » sous filière qualité Carrefour. Première expérience positive que le Groupe a souhaité partager avec l’ensemble des acteurs de la filière lors d’une table ronde. La présentation avait pour but de montrer la maîtrise opérationnelle d’Axéréal, depuis le choix de la semence jusqu’à la livraison à l’abattoir par Axéréal Elevage.

Une filière locale, durable et sans OGM

Pour mettre en place sa filière, Axéréal s’est appuyé sur les expertises du Groupe. Ses équipes agronomiques sélectionnent la semence et accompagnent les producteurs qui trouvent dans le soja une bonne alternative agronomique pour la rotation des cultures et un avantage écologique et économique par l’absence d’apport d’azote. Semer du blé sur la parcelle ayant accueilli du soja peut permettre un gain de 2,5 quintaux par rapport à un blé sur colza. Pour garantir des pratiques agricoles durables, les agriculteurs intègrent la démarche d’agriculture durable d’Axéréal : CultivUp.

Côté exploitation, Axéréal a dédié des outils (silos, séchoirs) situés à proximité des zones de production, du triturateur et de ses usines d’aliments pour optimiser la logistique.

Pour les éleveurs, le tourteau de soja représente une excellente base alimentaire pour l’engraissement des animaux, alliant un concentré de protéines à une très bonne digestibilité. A partir de cette matière première, Axéréal Elevage travaille à la formulation d’aliments assurant une bonne croissance aux animaux.

Tout au long de cette chaîne, les équipes qualité suivent et analysent la production pour assurer aux clients le respect des cahiers des charges.

Le succès d’une telle filière réside dans la construction d’une chaîne de valeur équilibrée permettant à l’agriculteur de sécuriser sa production et au consommateur de trouver en rayon une réponse à ses attentes : un produit sain à un prix acceptable.