Rapport d'activité 2015-2016

Annual report 2015-2016
Stratégie
30 novembre 2016

Le principal fait marquant ne porte pas sur l’exercice clôturé mais sur celui en cours. Il s’agit de la moisson catastrophique que nous avons connue l’été dernier, moisson catastrophique principalement pour les agriculteurs adhérents et l’ensemble des agriculteurs céréaliers ; moisson extrêmement préjudiciable pour les activités Métiers du Grain.

Axéréal solidaire de ses adhérents

Pour les adhérents, pour les agriculteurs, nous avons tenu à prendre des mesures extrêmement rapides afin de les accompagner dans la remise en place des cultures dès l’automne 2016. Le Conseil d’Administration, à la fin du mois d’août a souhaité apporter aux agriculteurs une contribution financière exceptionnelle de solidarité afin de les soulager dans leur trésorerie.

Les deux piliers d’Axéréal rendent le Groupe plus solide

Ces mesures ont été rendues possibles grâce à la solidité du modèle Axéréal basé sur deux piliers, un pilier agricole et un pilier agroalimentaire, mais aussi grâce à la bonne santé financière du Groupe.

Axéréal en action

Axéréal a fait preuve de réactivité vis-à-vis de ses adhérents, mais également de ses clients pour livrer et honorer les contrats et assurer la permanence des relations commerciales. Toute l’expertise du travail du grain a été nécessaire. Cette réactivité s’est aussi manifestée vis-à-vis de notre environnement, en mobilisant dans la région et au national, les pouvoirs publiques et les établissements bancaires pour que des dispositifs exceptionnels d’accompagnement à la remise en culture puissent être mis en place.

Axéréal trace son chemin en organisant les filières entre les adhérents - agriculteurs et les clients jusqu'aux consommateurs. Nos productions arrivent toujours dans une usine ; elles doivent être au rendez-vous des attentes clients.

Jean-François Loiseau,
Président du groupe Axéréal

Une solidarité des salariés

La solidarité s’est exprimée auprès des adhérents. Elle s’est concrétisée également à travers les salariés qui ont accepté d'aménager le temps et l’organisation du travail de façon exceptionnelle. Les solutions retenues qui évitent le recours au chômage technique, permettent à la fois une meilleure adaptation du travail au contexte et la réalisation d’économies au niveau du fonctionnement du Groupe. Ces économies sont importantes puisqu’elles porteront sur 10 millions d’euros pour cette année qui viendront s’ajouter aux 10 millions de réduction de charge enregistrées l’année précédente dans les domaines de la logistique, des charges de personnel et des frais à tous les niveaux.

Une performance construite

Les comptes au 30 juin qui marquent une bonne profitabilité, équilibrée entre les métiers agricoles, ceux du commerce et ceux de l’industrie, sont aussi le fruit d’une politique de long terme. Cela ne s’acquiert que par la permanence de cette politique dans le temps.

Toutes les activités sont contributrices

Nous avons pu noter cette année une bonne résistance des Métiers du Grain dans un environnement difficile mais également une nouvelle amélioration des activités de transformation avec une très bonne performance dans le malt, 5e acteur au niveau mondial par les volumes mais 3e en termes de rentabilité. En meunerie, nous avons enregistré une amélioration de la profitabilité avec l’apport très positif des activités meunerie de Dijon Céréales au cours de l’exercice. L’activité d’Axéréal Élevage dans un contexte de crise du lait et du porc, a maintenu sa performance et a très bien tiré son épingle du jeu. Les activités de laboratoire ont pu mettre en œuvre différentes synergies depuis l’apport du laboratoire d’Ancenis par le Groupe Terrena. Les résultats sont au rendez-vous.

Les activités de négoce international ont pour leur part achevé leur mutation vers un modèle recentré sur les clients industriels avec également un résultat positif sur l’exercice.

Des axes de développement confortés

Dans les Métiers du Grain, nous avons procédé à des réorganisations au sein de notre activité négoce de proximité, à la fois en fusionnant dans un seul négoce 12 sociétés pour une meilleure rationalité de l’ensemble, et en finalisant l’acquisition d’Agri-Négoce en septembre 2016. Ce dernier vient renforcer ce pôle au sein du Groupe, conforter ses positions vis-à-vis des clients et améliorer le diviseur des coûts fixes.

Au fil du temps, Axéréal a su bâtir un modèle résiliant et efficace qui permet de faire face à des situations de crise comme la moisson 2016.

Philippe de Raynal,
Directeur Général du groupe Axéréal

Axéréal est une entreprise solide et lisible qui doit regarder le futur avec beaucoup de réalisme. Il y aura des alliances, des partenariats, du développement dans certains métiers profitables et de l’innovation dans tous les domaines. Les axes de développement du Groupe se voient confortés pour apporter plus de sécurité et de performance tout au long de la filière, de l’adhérent jusqu’au client.