Axéréal Bio

 

Un acteur majeur du Bio en France

Axéréal Bio est la branche d’activité collecte et appro Agriculture Biologique (AB) d’Axéréal, acteur majeur du marché français dans son domaine. Face à une demande des consommateurs en constante augmentation (+66 % en volume en 2019), Axéréal bio contribue au développement de cette filière en forte croissance en accompagnant toujours plus d’agriculteurs.

Axéréal Bio collecte en production AB, et en conversion [C2] : céréales, protéagineux, oléagineux et cultures spécifiques. C’est également une activité de multiplication de semences, et de fournisseur d’aliments bio pour le secteur de l’élevage. d’approvisionnement en agrofournitures (semences, fertilisants, alimentation animale et matériel agricole).

En chiffres :

  • 700 adhérents
  • 21 salariés dont 8 technico-commerciaux dédiés à l’activité Bio
  • 8 silos de stockage : Bessais [18], Issoudun [36], Pont sur Vannes [89], Oucques [41], Tourailles [41], Nouan le Fuzelier [41], Saint Hilaire sur Puiseaux [45], Huisseau sur Mauves [45]
  • 52 000 tonnes de collecte et 6 500 tonnes de semences [2019]

Pour ses adhérents, Axéréal Bio met en œuvre des essais agronomiques dédiés pour faire progresser en permanence les itinéraires culturaux.

 
 

Centre bio

Centre Bio, filiale d’Axéréal, assure les activités complémentaires à la collecte de cultures biologiques :

  • gestion et conservation des grains d’Axéréal Bio,
  • mise en marché de la collecte d’Axéréal Bio et exécution des ventes,
  • 1er producteur de semences de céréales à paille et protéagineux en France,
  • accompagnement du groupe Axéréal dans l’approvisionnement des sites de transformation en céréales Bio.

 

Le bio chez Axéréal

 
 

Une approche différente

Gérer la matière organique, base de la vie du sol : équilibre sol végétal animal, absence d’engrais chimique de synthèse, fertilisation organique, engrais verts, cultures dérobées
Choisir des espèces appropriées : non OGM, rusticité, rotation des cultures : hiver/printemps, protéagineux...
Assurer une protection mécanique contre l’enherbement :  labour, herse étrille, désherbage thermique...
Assurer une protection biologique contre les ennemis des cultures : absence de traitement chimique de synthèse, fongicide : cuivre, soufre insecticide : pyrèthre naturel