Stratégie

 

Plus de valeur pour les producteurs, plus de liens avec les consommateurs

Engagé sur une trajectoire de croissance durable, Axéréal est plus que jamais au service de ses agriculteurs, de ses clients et des consommateurs. Malgré les nombreuses perturbations qui ont émaillé l’année écoulée (crise sanitaire, météo défavorable, grèves des transports), la pertinence du modèle de la Coopérative reste d’actualité.

 

Quelle est l’ambition du groupe Axéréal dans un environnement dont l’évolution s’accélère ?

Jean-François Loiseau : Le monde change, mais notre vocation fondamentale ancrée de longue date dans des valeurs fortes, reste immuable : la Coopérative accompagne ses 12 700 agriculteurs, tous copropriétaires d’Axéréal, dans les transitions qui se font jour. Cela signifie leur offrir les meilleures conditions possibles pour qu’ils soient d’une part en mesure de produire des grains sains et sûrs en quantité ; d’autre part qu’ils puissent valoriser au mieux leur production, tant en France qu’à l’international. Ajoutons que l’agriculture est désormais plurielle, répondant à des marchés variés, raison pour laquelle nous nous devons d’accompagner nos agriculteurs au plus près de leurs pratiques réelles, dans toute leur diversité.

Quelle est votre analyse des résultats de l’exercice 2019-2020 ?

Paul-Yves L’Anthoën : Nous affichons des résultats conformes aux prévisions et à notre stratégie, et ce malgré les multiples difficultés survenues au cours des mois passés. En effet, au-delà des surcoûts logistiques et des perturbations des circuits de distribution liés aux grèves de décembre et de janvier, la météo chaotique de l’année a fortement pénalisé les agriculteurs, victimes pour beaucoup d’entre eux d’une moisson décevante en volume, malgré une conduite exemplaire des cultures. À cela s’ajoute la crise sanitaire liée à la Covid-19, dont l’impact opérationnel et économique est sans précédent sur
nos activités. Tout cela nous encourage à poursuivre et à accélérer les différentes actions destinées à accompagner les agriculteurs dans l’amélioration de la compétitivité de leurs exploitations, dans le sens de la trajectoire tracée par le Conseil d’administration, et à optimiser au sein de la Coopérative notre rentabilité et notre performance opérationnelle.

 

Nous évoluons sur un périmètre local et global à la fois. C’est grâce à notre première malterie historique que nous avons aujourd’hui eu l’opportunité de nous développer à l’international ; et c’est aussi parce que nous avons désormais 27 malteries dans le monde que notre premier site de production, acquis il y a 25 ans, existe toujours.

Jean-François Loiseau, Président d’Axéréal

Quelle est votre cap pour les mois et années à venir ?

Jean-François Loiseau : Nous avons des convictions fortes sur ce qu’est le Groupe et ce qu’il sera dans l’avenir : Axéréal est et restera une coopérative agricole et alimentaire leader, avec l’objectif d’être toujours plus proche de l’intérêt du consommateur final. Nous nous sommes fixés un cap et nous déployons une stratégie à long terme afin d’avancer car c’est sur la durée que notre trajectoire se construit, avec et pour nos adhérents. Afin d’accompagner les agriculteurs vers une agriculture toujours plus rentable et durable, le Groupe s’attache à développer un modèle économique performant, qui se doit d’être lisible et pertinent, compris et soutenu par nos partenaires financiers. Notre stratégie s’articule autour de 3 axes : la recherche de performance et d’excellence, la diversification des sources de création de valeur, et la priorité à la croissance durable.

Quel a été l’impact de la crise sanitaire sur l’activité du Groupe ?

Paul-Yves L’Anthoën : Cette crise est évidemment très impactante pour l’activité du groupe Axéréal, mais elle aura cependant eu la vertu de mettre en lumière auprès du plus grand nombre l’importance de notre activité. Notre secteur, en particulier sa structuration en filières, s’est révélé primordial pour assurer la sécurité alimentaire de la France et bien au-delà. C’est par le travail collectif et le dialogue historique entre tous les maillons de la
chaîne, que nous avons réussi à réorganiser au plus vite les circuits de transformation et de distribution. Ce défi, au sein de la Coopérative, nous avons été en mesure de le relever brillamment. Les agriculteurs, qui ont poursuivi leur travail dans des conditions difficiles, ont permis pour l’année suivante une production agricole sans rupture. Au sein de nos activités, nous sommes fiers de constater que toutes les commandes ont en effet été honorées auprès de nos clients pendant cette crise. Il faut remercier nos collaborateurs car ce sont eux qui, en première ligne, se sont mobilisés pour réussir cette performance. Par leur implication et leur volontarisme, ils ont permis à Axéréal d’assurer pleinement son rôle dans la chaîne alimentaire. Cela démontre la forte capacité d’adaptation des équipes du Groupe, qui a prouvé sa capacité à faire preuve d’agilité et de réactivité dans un contexte très compliqué.

Comment s’illustre concrètement cette stratégie ?

Jean-François Loiseau : Axéréal est à la fois ancré localement – soucieux de développer des filières courtes et de proximité à grande échelle – et globalement, car notre terrain d’action doit être aussi international. Savoir tirer parti de toutes les opportunités qui se présentent, notamment à l’étranger, est un atout qui nous permet de créer davantage de valeur pour nos agriculteurs en France. Il existe en effet des relais de croissance au-delà de nos frontières, sur lesquels il ne faut pas hésiter à se positionner. À ce titre, l’acquisition des activités Malt de Cargill représente un bon exemple de croissance cohérente pour le Groupe. Par leur mobilisation exceptionnelle, les collaborateurs ont fait de cet événement, majeur dans l’histoire d’Axéréal, une vraie réussite. Aujourd’hui, Boortmalt – notre filiale Malt – est devenu le leader mondial dans la transformation d’orges de brasserie. Sa taille a presque triplé, le nombre de sites a considérablement augmenté, mais la philosophie de l’activité et la proximité avec les clients n’ont pas changé. Parce qu’elle se positionne sur des marchés porteurs et qu’elle est en parfaite cohérence avec la production de nos agriculteurs, cette activité représente une importante source de création de valeur et de stabilité financière pour le Groupe. Cela signifie également davantage de résilience, et un pas supplémentaire dans le rapprochement du monde agricole, de nos clients et des consommateurs.

L’évolution des attentes citoyennes, les accidents climatiques à répétition et le contexte réglementaire nous confirment dans notre trajectoire stratégique. Nous accélérons notre changement de modèle agricole et alimentaire, pour assurer à nos agriculteurs la meilleure valorisation de leurs productions.

Paul-Yves L’Anthoën, Directeur général d’Axéréal

 

Qu’en est-il de vos objectifs en matière de performance opérationnelle et de croissance durable ?

Paul-Yves L’Anthoën : Nous allons tout d’abord poursuivre notre transformation digitale. Ce virage est essentiel pour la compétitivité et l’efficacité de nos adhérents. Cela signifie bien sûr une montée en puissance de notre plateforme e-commerce pour les agriculteurs, mais l’enjeu est en réalité bien plus large : c’est une remise à plat et une vaste digitalisation de notre relation avec les agriculteurs et de nos process que nous démarrons dès maintenant. Nous allons également poursuivre les efforts engagés pour accroître notre rentabilité, en privilégiant une croissance durable. Notre volonté est clairement affirmée : faire du premium d’aujourd’hui le standard de demain. Filières durables, HVE, productions bas carbone, stockage des grains nouvelle génération, nous sommes en marche vers une accélération de la transition, pour conserver une dynamique de leader. Une progression significative qui conforte notre ambition : atteindre un million de tonnes de grains provenant de filières tracées à horizon 2022 portée par notre démarche CultivUp.

 

En quoi la gouvernance du Groupe représente-t-elle un atout pour l’avenir ?

Jean-François Loiseau : Notre Coopérative se caractérise par une vision parfaitement partagée entre le Comité exécutif, le Conseil d’administration et les Conseils de régions. Cet alignement des ambitions nous confère force et stabilité pour avancer autour d’un projet commun. Rappelons aussi l’attention accordée aux jeunes car ce sont eux qui représentent l’agriculture de demain. Chaque année, nous proposons un accompagnement sur mesure aux jeunes agriculteurs. Nous avons également mis en place une formation avec l’université Paris Dauphine – PSL afin de mieux préparer nos futurs administrateurs à leurenvironnement. Cette année, quatre d’entre eux ont intégré le Conseil d’administration en qualité de stagiaires. La transmission est au coeur de la pérennité du modèle coopératif.

 

Notre démarche de Développement Durable

Fortement engagé dans la transition agroécologique, Axéréal développe un modèle agricole et agro-alimentaire durable économiquement et environnementalement, alimenté par des filières à forte valeur et des solutions agroécologiques adaptées.

 

CultivUp, notre démarche d'agriculture durable

Pour répondre au mieux à ses clients, Axéréal développe dès la récolte 2018, une charte de production conforme à une vision de la durabilité, partagée par nos clients industriels.