Stratégie

 

Une trajectoire qui fait sens

Jean-François Loiseau, Président, et Paul-Yves L’Anthoën, Directeur général, reviennent sur l’année écoulée et le plan de transformation du Groupe.

 

Quel regard portez-vous sur l’exercice 2018/2019 ?

Nous commençons à récolter les fruits des efforts entrepris. Après une année 2016 compliquée pour les activités agricoles du fait des aléas climatiques, suivie d’une période de transition en 2017, nous terminons l’exercice avec un excédent brut d’exploitation solide. Notre Groupe renoue avec de bons résultats, ce qui nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité. Cette amélioration démontre la pertinence des orientations stratégiques engagées, mais aussi l’agilité d’une entreprise qui s’appuie sur des fondamentaux robustes pour chacun de ses métiers. Il faut aussi, bien sûr, saluer la confiance des agriculteurs et l’implication sans faille des collaborateurs, car il ne saurait y avoir de transition réussie sans engagement : les salariés ont réalisé une performance remarquable.

Quelle est la mission du Groupe pour les années à venir ?

Notre mission fondamentale reste inchangée : elle consiste à valoriser la production de nos associés coopérateurs et à les accompagner dans la transition agricole, c’est-à-dire vers un modèle d’agriculture plus durable.
Pour soutenir ce modèle, Axéréal s’organise autour de ses 4 métiers complémentaires : agriculture, meunerie, élevage et malt ; sur deux périmètres d’activités distincts, l’un en France pour valoriser les matières premières (transformation, commerce, partenariats avec les industriels), et l’autre à l’international, pour notre activité Malt.
Et tout cela sans perdre de vue notre objectif clé : développer une offre alimentaire de qualité dans le but de mieux nourrir les hommes.

 

(...) accompagner nos associés coopérateurs dans la transition agricole, vers un modèle d’agriculture plus durable.

Si la vocation première de l’entreprise ne change pas, l’environnement, lui, se complexifie. Comment le Groupe s’adapte-t-il à cette nouvelle donne et quelle ambition porte-t-il ?

En effet, le marché des céréales, désormais totalementglobalisé, fait intervenir des acteurs internationaux.
Très orientée « métier » au cours des 50 dernières années, l’agriculture a élargi son spectre : elle s’intéresse maintenant davantage aux acteurs de l’industrie de la transformation ainsi qu’aux consommateurs en France et à l’international.
Le consommateur va demander des engagements durables, nous devons donc comprendre ses nouvelles attentes et saisir les évolutions du marché. Cela signifie satisfaire le client grâce à des produits sains et authentiques, qui donnent confiance et qui ont du sens, partager avec lui l’histoire… Sans oublier, bien sûr, la recherche constante de compétitivité.
Dans ce contexte, afin d’assurer le développement du Groupe tout en continuant à créer de la valeur pour nos agriculteurs, nous avons adopté depuis deux ans une feuille
de route ambitieuse. Conduite par une équipe de direction pleinement engagée, elle vise à mettre en place un modèle agricole résilient et proactif, fondé sur ses quatre métiers complémentaires. Ce que nous nous efforçons de faire, c’est de limiter notre dépendance aux aléas (climat, volatilité des marchés…), ce qui implique d’aller chercher d’autres sources de revenus, de nous concentrer sur des métiers stratégiques pour lesquels nous voulons valoriser nos savoir-faire.
Par le choix que nous avons fait cette année avec l’acquisition des activités Malt de Cargill, le Groupe vit une évolution considérable en captant la valeur des marchés en croissance, dans une activité où notre leadership est déjà reconnu.

C’est ce nouveau modèle, ouvert sur l’avenir qui nous permet de continuer à assurer notre mission auprès de nos adhérents, de nos clients et avec nos collaborateurs.

 

Comment s’effectue la transformation du Groupe ?

Notre plan de transformation poursuit trois grandes priorités. Il s’agit en premier lieu de rechercher en permanence la performance à travers l’excellence opérationnelle, via les plans de réorganisation engagés et à travers nos efforts de digitalisation. En second lieu, nous nous attachons à diversifier nos sources de création de valeur, à travers nos filières sur le territoire et en accompagnant nos clients sur l’activité malt. Enfin, nous nous efforçons de croître de manière durable pour satisfaire les besoins des adhérents et agriculteurs, sans oublier les attentes des consommateurs.
Concrètement, nous poursuivons la construction de filières structurées et organisées, capables de capter plus de valeur pour nos agriculteurs et de sécuriser leur production.
Nous travaillons avec des Groupes agro-industriels qui recherchent une chaine d’approvisionnement et qui émettent de nouvelles exigences en matière de traçabilité et fiabilité. Le développement de CultivUp, notre filière interne en agriculture durable, s’inscrit dans une trajectoire indispensable pour conserver la préférence client. Axéréal est délibérément engagé dans une démarche de filières et a la volonté de réduire son exposition à l’export à 1 Mt.
Dans cette perspective, Axéréal est moteur dans la mise en place de Grain Overseas, plateforme export, afin de mutualiser nos forces et limiter les risques.
Nous transformons aussi progressivement le modèle économique de nos différents métiers et procédons à des réallocations d’actifs afin de nous développer plus rapidement sur les marchés en croissance. Ainsi, dans le domaine agricole, et conformément aux attentes de nos adhérents, nous avons initié un travail sur la baisse de nos coûts pour gagner en compétitivité et en flexibilité. Dans l’élevage nous avons initié un travail de traçabilité sur l’activité volaille. Activité essentielle à la valorisation de nos céréales, la meunerie se transforme afin de s’adapter à la taille du marché tout en recherchant une amélioration constante de la qualité. Dans le malt, enfin, nous avons
franchi un cap supplémentaire à l’international avec l’acquisition de l’activité malt de Cargill. Nous sommes désormais 600 personnes de plus dans le Groupe ; un véritable tournant dans l’histoire d’Axéréal !

(...) aller vers un modèle plus performant sur le plan économique de façon à mieux rétribuer les agriculteurs partenaires.

 

Quel est le rôle du digital ?

La montée en puissance de la digitalisation fait partie intégrante des innovations qui contribueront pleinement à nos résultats de demain. Nous travaillons dans cette voie avec deux objectifs : renouveler la relation avec nos clients et adhérents, et diminuer structurellement les chaînes de coûts.

Concrètement, nous avons de nombreuses applications digitales qui se mettent en place, que ce soit avec notre portail e-commerce, les outils d’aide à la décision pour
nos agriculteurs, mais aussi la gestion optimisée de la collecte des céréales, l’optimisation des circuits de camions…
La mise en place avec un distributeur de la blockchain pour une traçabilité totale du process de fourniture de volailles, illustre très bien notre avancée dans le digital.

 

Quels sont vos atouts pour mettre en oeuvre votre stratégie ?

L’un de nos principaux atouts est notre maîtrise de toute la chaîne d’expertise des métiers du grain, des semences à la transformation en passant par la collecte et le stockage. Cette expertise, associée à nos efforts d’innovation et de recherche, sans oublier notre internationalisation croissante, fait d’Axéréal un acteur de référence de la filière céréalière. À nos clients, nous sommes en mesure de proposer des solutions complètes à forte valeur ajoutée. Auprès de nos associés coopérateurs, nous représentons un partenaire de choix pour les accompagner dans la valorisation de leur production agricole. Une des spécificités de notre modèle Axéréal est également sa gouvernance entre pouvoirs politique et exécutif. Le Conseil d’Administration et le Comité Exécutif travaillent en confiance totale avec sincérité et dans l’intérêt de nos coopérateurs. Enfin, il y a aussi une vraie marque de fabrique Axéréal, c’est celle des collaborateurs qui s’emparent des sujets à bras-le-corps, avec détermination, et celle du respect. Il ne peut y avoir de durabilité sans respect. Ajoutons que le fait d'être une coopérative nous donne le bénéfice d'une vision de long terme.

 

De quelle façon le groupe Axéréal se projette t-il ?

Il s’agit de partager avec les associés-coopérateurs et les collaborateurs la transformation opérationnelle de la coopérative et des outils industriels. Après ces 50 années de production agricole « très accompagnée » par les pouvoirs publics, nous devons projeter Axéréal vers un modèle encore plus professionnel, plus proche des besoins des agriculteurs, plus innovant. En même temps, nous devons anticiper les attentes des clients, des consommateurs, en étant attentifs aux comportements des citoyens.
Il est de notre responsabilité d’aller vers un modèle plus performant sur le plan économique de façon à mieux rétribuer les agriculteurs partenaires et de façon à dynamiser
les compétences des collaborateurs. Un modèle qui structure des filières végétales et animales rentables, lisibles et durables.
Nous inscrivons la crédibilité du modèle Axéréal sur une trajectoire. En effet, il ne s’agit pas de juger la performance sur un chiffre à un instant T mais sur la durée ; notre coopérative travaille avec et pour les adhérents dans le temps.
Axéréal doit donc être un acteur durable sur le territoire et simultanément hors de ses frontières de façon à créer la richesse là où la croissance économique se crée : notre développement dans l’activité malt en est un exemple.Pour réussir ces objectifs, notre coopérative se dote d’une gouvernance active dans laquelle les élus du conseil d’administration sont au coeur des décisions stratégiques sur l’ensemble du Groupe.
Cette gouvernance s’est enrichie d’un comité d’élus chargé de la politique d’indemnités des administrateurs, des rémunérations et des nominations des membres du comité exécutif.
La réussite future se fera avec de nouveaux élus passionnés, curieux, formés. Nous y veillons dès maintenant avec une formation solide apportée à deux groupes successifs de 15 jeunes associés-coopérateurs (hommes et femmes).

 

Notre démarche de Développement Durable

Pleinement conscients de notre empreinte sociétale, nous sommes engagés dans une démarche de progrès volontaire et citoyenne.

Céline Montauriol, Responsable RSE Axéréal
 

CultivUp, notre démarche d'agriculture durable

Pour répondre au mieux à ses clients, Axéréal développe dès la récolte 2018, une charte de production conforme à une vision de la durabilité, partagée par nos clients industriels.